À propos

ACTUALITES :

Sortie du recueil FLANERIES ET EMERVEILLEMENTS, luxe du quotidien, éditions Edilivre

depuis le 1e décembre 2020 : Je suis heureuse de vous le faire partager !

Juillet 2021

« Flâneries et émerveillements » éditions Edilivre est né du grand plaisir que j’ai à décrire ces moments au cours desquels la perception du vivant est accrue. 

C’est un recueil de courts récits du quotidien ou de voyage, une proposition à percevoir le vivant en prenant son temps, de temps en temps, comme une ressource en lien avec la vie en nous. 

Et si, ce qui nous rend heureux était la façon que nous avons d’entrer en relation avec le vivant, nous compris?

« Il faut aimer la vie pour s’émerveiller. Il faut être capable d’avoir mal à la vie qui a mal pour aimer la vie. Il faut en ce sens être capable de douleur pour pouvoir s’émerveiller. Il faut être capable de comprendre que ce n’est pas contradictoire. La médecine explique que, pour guérir d’une maladie, il faut commencer à l’accepter. On l’accepte en tombant malade. On se met à vouloir aller bien quand on accepte d’aller mal. L’optimisme qui voit le mal comme un moindre mal empêche cette prise de conscience . Il interdit l’action… L’humanité est appelée à aller loin. Elle a un potentiel qu’elle ne soupçonne pas. »

Bertrand Vergely, p130 « Retour à l’émerveillement »

Mars 2021

Je peux vous en parler un peu, maintenant qu’il est sorti depuis quelques semaines…

Le petit est donc né !

C’est intimidant de donner à lire et en même temps cela correspond à un désir de partager de l’émerveillement. Je veux parler du vivant autour de nous, la nature, et en nous, de ces petits « rien » ou situations qui peuvent nous toucher ou pas, selon notre regard, notre état de disponibilité.

Beaucoup connaissent cette bascule, en mode « deuxième regard » qui nous fait du bien.

De ce « retour à l’émerveillement » comme l’écrivait Bertrand Vergely, j’ai rassemblé à partir de notes que je prends en voyage, (ou un peu partout, sur mes carnets ou mémo), quelques textes pour créer ce recueil.

La photo de couverture, est aussi une « saisie » de promenade, au moment où le soleil traversait la forêt ( une forêt dans le Sud-Ouest…).

Vous disposez d’une adresse contact sur le site si vous voulez partager vos commentaires ou impressions de lecture.

A bientôt sur le blog

Véronique Bonnet

RETOURS DE LECTEURS

« Tes flâneries et autres pépites d’observation, douceur et présence, palpitation de la vie telle qu’elle.. Avec un plaisir de la rencontre et du partage  qui me rappelle les écrits de Christian Bobin dont je t’ai parlé… Merci de ce don à la fois intime et universel qui nous relient et qui me reconnecte à l’émerveillement.. C’est une émotion qui « triangule » si bien avec nos valeurs et nos expériences… Et donc, de s’y connecter fait du bien. »

Mady Gatineau

« C’est avec plaisir que j’ai lu ton texte. On est dans un texte qui est à l’image de l’auteure. Poétique, riche et simple à la fois, ce qui est une grande qualité, il invite avec délicatesse à la rencontre d’un monde, le tien.

Merci pour ce moment, »

Léonard Anthony

2017

Ecrire des poèmes comme des attrapeurs de rêve,

Des flashs, focus, des regards proposés au partage,

Ça m’a pris soudain, après une ornière… L’écriture faisait irruption. J’ai pris ce moment comme une invitation à respirer, et à observer les effets de la pause dans cet espace temps différent.

Pour prendre le temps de m’émerveiller simplement, observer cette porte alterne, pour découvrir, partager, questionner. J’observe, j’expérimente l’écriture. La poésie apparait parfois au milieu, mystère, forme sans nom, vitalité qui se partage.

Dans le blog, vous trouverez aussi des textes et des photos prises ici ou là, lors de mes flâneries…

Et je prends plaisir à vous lire aussi  dans vos blogs.

Bonne visite!

Le contenu de toutes les pages de ce site est en accès libre  mais restent sous droit d’auteur. Merci de me prévenir si vous utilisez l’un des éléments.

copyrightfrance-logo6

http://www.copyright-france.com/phtml/copyright.php

Parution :

Poésies de l’Antre-Temps, chez Edilivre 2017

© Véronique Bonnet

Poesies de l-antre-temps