haïku de printemps

Chant d’oiseau au loin

Mousse souligne le chemin –

Bourgeons insolents

.

©Véronique Bonnet